Presse

• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

STÉPHANIE PROULX, enseignante au primaire, Lurelu volume 43 • no 2 • automne 2020

« C’est l’histoire d’une fillette dont la mère est malade, mais dont les traitements se terminent bientôt. Peut-être sera-t-elle guérie… Malgré la situation, la petite est heureuse, car elle croit que les choses iront mieux. L’espoir est venu se tailler une place dans son cœur depuis que papa lui a dit que maman pourra les accompagner aux sucres cette année. La fillette espère ainsi voir sa famille à nouveau réunie.

Cet album fait partie d’une série où la prolifique auteure Jennifer Couëlle explore les émotions à partir de l’alphabet. Avec E pour espoir, elle parle de la maladie d’une maman, mais l’album peut aussi permettre d’aborder l’espoir face à toute souffrance qu’un enfant est susceptible de rencontrer dans sa vie. Les illustrations occupent une place importante; le texte poétique est à la fois simple et chargé de sens. Cependant, le sujet exploré demande qu’on prenne le temps d’accompagner l’enfant tout en lui posant des questions, afin qu’il saisisse l’essence du propos.

Voilà un album idéal pour traiter de l’invisible, de ce qui donne la force de traverser les moments difficiles, et d’expliquer pourquoi «le bleu du ciel a grandi» pour cette petite fille privée de sa maman. En somme, une lecture douce qui évoque une triste épreuve, mais où la joie est omniprésente. Incohérence, direz-vous? Les deux sont pourtant indissociables lorsqu’il s’agit d’espoir…

 

 

 

• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

Marie Allard, La Presse, mis en ligne le 10 mai 2020

« Voici des livres pour réunir les enfants avec leur maman, en ce jour de la fête des Mères. Profitez-en, la pause-lecture sera peut-être votre seul moment calme de la journée… […] Le bleu du ciel a grandi, constate joliment l’héroïne d’Espoir. Ce qui rend la fillette si heureuse, c’est le retour de sa mère, sortie de l’hôpital. À lire pour apaiser les enfants de mère malade, de la COVID-19 ou d’autre chose. Pour qu’ils sachent qu’ils ne sont pas seuls – et que garder espoir est permis. »

 

 

 

 

• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

 

• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

© jennifer couëlle 2021

Accueil  |  bio  |  Livres  |  presse  |  Contact

• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

réalisation Turcottedesign