Presse

Cent enfants imaginent comment changer le monde

Éditions de la Bagnole, 2012
illustré par
jacques laplante

• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

Josée Blanchette, Le Devoir, 1er mars 2013

«Aimé le livre Cent enfants imaginent comment changer le monde, une idée de Jennifer Couëlle et des illustrations de Jacques Laplante (de la Bagnole). Les enfants nous font voir un monde pétri de générosité et de fantaisie, parfois mené par leurs intérêts personnels (“Je transformerais le monde en bonbon géant”, Frédérique, neuf ans), mais aussi par leurs observations très justes : “Je ferais que quand quelqu’un veut mentir, il va dire la vérité sans le savoir”, dit Yordanos, huit ans. En voilà un qui ferait un bon procureur à la commission Charbonneau. Au fil du livre, on réalise que ce qui préoccupe le plus les enfants d’âge scolaire, c’est l’environnement et le sort de la planète. Beau projet de relâche et une page Facebook pour envoyer des dessins.»

 

 

 

• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

Sylvain et Lulu, Quid libris ?, les suggestions de lecture de Sylvain et Lulu pour l'année 2013, mai 2013

«Le livre à mettre dans toutes les mains, de la première ministre du Québec au président français, en passant par tous les parents et bien évidemment, les enfants. Après une vaste consultation auprès de plusieurs enfants, Jennifer Couëlle nous présente les cent suggestions les plus audacieuses pour changer le monde ! Une de mes préférées nous vient de Leah, sept ans : inventer des broches qui ne font pas mal aux dents ! Je trouve aussi que l’idée d’agrandir la terre, celle de faire partir la peur ou celle de faire un échange entre les pays qui n’ont pas de nourriture et ceux qui en ont, devraient mériter toute notre attention. Et que dire de cette solution de Margaux, cinq ans : “mettre ça plus confortable.” Elle a bien raison Margaux ! Et l’aie-je dit, les illustrations ce cet album sont d’une poésie et d’une drôlerie délicieuses, autant que l’idée de tout transformer en sucrerie !»

 

 

 

• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

Andrée-Anne Tardy, Yoopa, 16 mai 2013

«Une bouffée de fraîcheur, voilà ce que représentent les mots spontanés des enfants qui ont répondu à cette question de Jennifer Couëlle: “Si tu pouvais faire quelque chose pour changer le monde, que ferais-tu?” Aussi créatifs qu’ambitieux, les projets suggérés suscitent tantôt l’attendrissement, tantôt les éclats de rires. Les illustrations bédéesques de Jacques Laplante ajoutent un charme absolu à toutes les citations recueillies.»

 

 

 

• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

Les choix de la rédaction, Le Libraire, avril-mai 2013

«“Si tu pouvais faire quelque chose pour changer le monde, que ferais-tu ?”: ce sont cent réponses d'enfants entre 5 et 9 ans qu'on retrouve ici brillamment illustrées. De “Je me rendrais invisible” à “Je changerais de place les pays, pour ne plus qu'il y ait de personnes qui fassent la guerre”, on se réjouit de l'optimisme des petits !»

 

 

 

• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

 

 

• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

© jennifer couëlle 2017

Accueil  |  bio  |  Livres  |  presse  |  Contact

• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

réalisation Turcottedesign