Presse

• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

Nathalie Ferraris, Le Libraire, décembre 2009-janvier 2010, p. 59

«[…] Pas d’histoire filée, mais de courts instants, images furtives, sensations, visions comme celles qui sèment le trouble dans le cœur des petits une fraction de seconde… avant de s’envoler. Poésie aérienne. Mine de rien, l’auteure, en parlant du loup, chasse la peur. Par le biais du rat, elle parle du partage; en évoquant une géante, elle amène la promesse de grandir. Le matin, elle offre le soleil à l’enfant pour lui seul […]. Le petit lecteur, la jeune lectrice, en l’écoutant, accepte sa propre voix, partage ses angoisses, rit de ses lubies et se familiarise avec la vie qui bat autour de lui, d’elle. […] Lumineux.»

 

 

 

• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

Raymond Bertin, Lurelu, vol. 32, no 3, hiver 2010

«[…] C’est bleu c’est vert, le troisième recueil pour les petits signé Jennifer Couëlle, saura bercer avec douceur et tendresse vos oreilles et celles de vos enfants. Ici, pas d’infantilisme. […]»

 

 

 

• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

 

 

• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

© jennifer couëlle 2017

Accueil  |  bio  |  Livres  |  presse  |  Contact

• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

réalisation Turcottedesign